Exposition au musée Dapper : Femmes dans les arts d’Afrique

Cette exposition annoncée dans la Lettre 114 dure jusqu’au 12 juillet 2009.

Les femmes occupaient et occupent encore dans les sociétés villageoises une place très particulière au sein de la famille. Environ cent cinquante œuvres sont exposées, réalisées par des sculpteurs ou des forgerons. Le vécu des femmes y est révélé tant par la gestuelle que par l’ornementation.

L’enfance inscrit déjà la petite fille dans l’univers féminin, ainsi que les autres étapes de sa vie. Initiée, elle est prête à entrer dans le circuit matrimonial. L’image du couple revêt, comme chez les Dogons du Mali, une grande dimension symbolique. Puis la maternité devient le thème majeur des représentations dans les arts africains. Elle est magnifiée dans de nombreux pays, où la femme est perçue comme la gardienne et la mémoire de la communauté. Les petites filles y sont préparées très tôt dans leurs jeux. Certains objets sont destinés à favoriser la fécondité.

Dans la plupart des sociétés, des codes règlent les univers, masculin et féminin. Si aux hommes reviennent l’organisation du royaume et de la chefferie, la chasse et la guerre, les femmes exercent le pouvoir politique et spirituel. Plus tard, dans leur vie, elles peuvent accéder à la parole et au pouvoir. Cette nouvelle phase de leur existence est aussi  montrée dans l’exposition, qui reflète l’accession, au fil du temps, de la femme au pouvoir.

Les commissaires de l’exposition sont Christiane Falgayrettes - Leveau et Joëlle Busca.

Denyse de Saivre