Genemark, l’accès à la santé pour tous en Afrique

© Genemark
© Genemark

Le laboratoire Genemark a été créé en 2002 par Gisèle Etamé, pharmacienne industrielle, titulaire d'un DESS en Contrôle Qualité. Après une expérience professionnelle en France au sein du laboratoire central de la Répression des Fraudes de Massy et dans l'industrie pharmaceutique (laboratoires IPRAD, laboratoires UPSA, laboratoires Rhône Poulenc Rorer), elle rentre au Cameroun en 1995 sous contrat Rhône Poulenc Rorer comme Directeur Pharmaceutique de l'unité de production implantée au Cameroun par le groupe international, qui ferme en 2000.

Gisèle perd son emploi, mais surtout elle perçoit le vide laissé par la fermeture du laboratoire qui offrait une gamme complète de médicaments génériques bons marché. Convaincue de l’utilité de reprendre la production locale de médicaments génériques, accessibles à faibles coûts, elle décide alors de créer sa propre unité de production. Peu de personnes croient en la faisabilité d’un tel projet qui nécessite des capitaux mais surtout un niveau très élevé d’exigence sur le plan de l’environnement de production, de la formation du personnel et du contrôle qualité. Si beaucoup de personnes tentent de la décourager, son mari, Jacques Etamé, Vice–doyen de la faculté des Sciences de l’Université de Douala, Enseignantchercheur Chargé de Cours à l’Université de Douala et chercheur associé auprès de l’IRD est un soutien sans faille.

Ensemble ils construisent sur fonds propres et avec l’appui de quelques actionnaires de proximité un premier laboratoire « pilote », d’une capacité de 4.000 sirops / jour, dont sortiront 2 produits disposant d’AMM (Autorisation de mise sur le Marché), c’est une première étape franchie avec succès !

L’un des produits mis au point par Genemark est la quinine sirop qui facilite la prise pour les enfants. C’est un produit unique sur le marché qui connaît un très grand succès, notamment auprès des réseaux de santé confessionnels et des dispensaires. Pour autant, les banques rechignent à financer la croissance de la société. Ce sont deux fonds d’investissements, I&P et SEP Pharma qui vont alors décider de l’accompagner dans la suite du projet. Ils investissement conjointement 500 kEuros pour augmenter la capacité de production (qui passe à 100.000 sirops / j), développer la gamme de produits et renforcer le contrôle qualité.

Aujourd’hui, la société termine son 3ème exercice bénéficiaire avec une croissance comprise entre 20 et 30 % chaque année.

La société Genemark est reconnue comme une réelle « success story » et les banques désormais « volent au secours de la victoire ».

Le projet de création d'une unité de production de médicaments essentiels génériques est parti d'un constat social des promoteurs qui évoluent dans le secteur du médicament au Cameroun: bien qu'il y ait eu une amélioration dans la disponibilité des médicaments pour les populations, amélioration due à la politique gouvernementale de santé publique, l'accessibilité de certains médicaments essentiels restent un problème majeur, du fait du faible revenu moyen de la majorité de la population; problème renforcé par la recrudescence des maladies infectieuses, en particulier du SIDA, pathologies pour lesquelles la plupart des traitements restent onéreux, même sous forme de médicaments génériques, lorsqu'ils existent sous cette forme.

L’engagement de Gisèle Etamé et de son mari, leurs grandes qualités et compétences professionnelles et leur force de travail ont permis de mener à bien leur projet, …les appuis sont venus ensuite, mais chaque comprimé et chaque sirop vendu est avant tout leur victoire.■

Pierre Carpentier

Genemark Cameroun Tél: +237 33 43 29 77 / 97 40 80 65   Fax: +237 33 43 29 77    genemarkphar@yahoo.fr