Regards sur la Science et la Technologie 116

« 8ème édition du FRSIT ou quand le Burkina Faso innove »

La précédente édition qui s’était déroulée en novembre 2006 avait pour thème « Vulgarisation et valorisation des résultats de la recherche, des inventions et des innovations au profit des populations ». La 8ème édition du Forum de la Recherche Scientifique et des Innovations Technologiques (FRSIT), qui s’est tenu à Ouagadougou, au Burkina Faso, du 29 novembre au 6 décembre 2008, s’est intéressée à « l’Impact de la recherche scientifique, des inventions et des innovations sur les sociétés africaines ». Une soixantaine de communications, cinq tables rondes et différents ateliers ont constitué l’essentiel de cet événement auquel participaient des délégations étrangères venues du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Niger, du Sénégal, du Togo, mais aussi de la France, du Canada et des représentants des institutions régionales et internationales et des participants de toutes les régions du Burkina Faso.

Ce forum aura été l’occasion de récompenser un certain nombre de chercheurs pour la qualité de leurs recherches ou les résultats de leurs travaux, et en particulier Philippe Yoda pour ses innovations relatives à la valorisation des déchets plastiques ou Youssouf Dembélé et ses collaborateurs pour leurs travaux sur la détermination des besoins en eau des principales cultures irriguées dans les zones agroclimatiques du Burkina Faso. Autre présence rem a r q u é e , celle d’un tracteur multifonctionnel diesel, pouvant fonctionner avec de l’huile de J a t r o p h a , développé par la Société de Recherche et de Conception (SRC). Autant de preuves que le Burkina Faso, et plus généralement l’Afrique de l’Ouest, savent innover. Mais encore faut-il leur donner les moyens d’exprimer et de développer leur créativité.■

Jean-François Desessard,
journaliste scientifique

Contact : www.frsit.net