Un Africain illustre qui sort de l'oubli

Première découverture
Première découverture

Michel Levallois publie la suite de la biographie d’Ismaÿl Urbain (1812-1884), ce métis de Cayenne qui a consacré sa vie à la défense des Algériens musulmans contre les exigences et les abus de la colonisation. Une précédente publication, « Ismaÿl Urbain, une autre conquête de l’Algérie », a montré que cet « homme de couleur » originaire de Guyane, ralliant les Saint- Simoniens, se convertissant à l’Islam en Égypte, arrivant en Alger en 1837 comme interprète militaire, appelé par le duc d’Aumale devenu gouverneur général à le suivre en Alger en 1847, rêvait d’une Algérie franco-musulmane.

La révolution de 1848 et la démission du prince le maintinrent à la Direction de l’Algérie du ministère de la guerre où il fut chargé de superviser la détention de l’émir Abd El-Kader et où il rédigea les premiers textes intéressant les Algériens musulmans.

Nommé conseiller rapporteur au Conseil de gouvernement d’Alger qu’il rejoignit en 1861, il poursuivit son action en faveur des Algériens musulmans par ses rapports, par ses correspondances officieuses et par des campagnes de presse. Choisi par Napoléon III pour être son interprète pendant son voyage de 1865 en Algérie, il devint la « bête noire » des colonialistes et des républicains.

Menacé de mort après la chute de l’Empire, il donna sa démission et s’exila à Marseille où il poursuivit son combat dans la presse. Il rejoindra Alger en 1882, pour s’y éteindre le 27 janvier 1884.

Son projet d’une Algérie franco-musulmane ne s’est pas réalisé, mais en cette année du cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie, le témoignage qu’il a laissé en faveur d’une association respectueuse entre Français et Algériens ne laisse indifférents aucuns de ceux qui oeuvrent à leur réconciliation.

L'ouvrage de Michel Levallois témoigne une nouvelle fois, et de manière très approfondie, de l'engagement de son auteur à l'égard de l'Afrique. Fondateur de la CADE dont il est Président d'honneur, avec ce beau livre sur un homme d'exception, il nous appelle à refonder la vision de nos rapports avec l'Afrique et les Africains. ■

La CADE

Ismaÿl Urbain. Royaume arabe ou Algérie franco-musulmane ? 1848-1870, Michel Levallois, Riveneuve éditions, juin 2012, 872 pp. (28 €)