L'époque des indépendances: témoignage d'un Camerounais

Athanase Bopda © Cade
Athanase Bopda © Cade

La série de conférences 2010-2011 sur l’« Afrique en mouvement », dont le fil conducteur est la fin de la colonisation, a démarré le 12 octobre dernier à l’université du Havre avec un exposé en relation avec le cinquantenaire des indépendances d’une grande partie des pays d’Afrique, francophone entre autres.

Pour parler de ces indépendances les organisateurs ont fait appel à Athanase Bopda, géographe camerounais qui venait d’être nommé à l’université du Havre et fit ainsi sa leçon inaugurale. Tout petit garçon à l’époque, il a été marqué par cet événement majeur. C’est que cette période des indépendances a été marquée au Cameroun par une véritable guerre (1955-1971) menée entre l’UPC (L’Union des populations du Cameroun), créée en 1948 et conduite par Oum Nyobé d’un côté et la France représentée par Pierre Messmer et Ahmadou Ahidjo notamment d’autre part, si bien qu’on ne peut parler d’indépendance « octroyée » par la France à ses ex-colonies.

Son intervention a été illustrée aussi par un appel aux documents photographiques de l’époque (INA) dont certaines vues sont reprises dans une vidéo consultable sur Google dans un film intitulé : « Cameroun, autopsie d'une indépendance »à : http://video.google.com/videoplay?docid=8125386749553255915

L’assistance particulièrement nombreuse a écouté avec beaucoup d’attention les propos du conférencier que l’on peut retrouver sur les sites de la CADE (http://www.afrique-demain.org) ou ceux du CRDP de Haute-Normandie (http://crdp.ac-rouen.fr/crdp76/) et du CDDP de Seine-Maritime  (http://cddp76.ac-rouen.fr/) ainsi que la fiche pédagogique qui en a été tirée à l’intention des enseignants par l’un des deux professeurs agrégés qui prennent en charge la rédaction de ces fiches à chaque conférence. Les questions diverses posées ensuite ont été l’occasion d’enrichir la présentation. Voir ci-après pour les prochaines conférences.■

Jean Brice Simonin

« L’Afrique en mouvement »

Prochaines conférences à l’Université du Havre à 18 heures, amphi n° 6

• Jeudi 10 février 2011 : L'Afrique du Sud ; décolonisation achevée ? par Benoît Antheaume, géographe.

• Jeudi 12 mai 2011 : Le poids de l'épisode colonial dans la construc- tion de l'Afrique de demain par Abel Kouvouama, écrivain.