Un record d'inégalité en Afrique

« Etudiant l’histoire de la construction de ces inégalités et plusieurs exemples contemporains, Denis Cogneau souligne le poids de l’héritage inégalitaire, tout en montrant qu’il ne constitue pas une fatalité. »

« La région la plus pauvre du monde est aussi celle où les inégalités de revenu sont les plus élevées. Elle cumule de fortes disparités de revenu entre pays différents d’une part, et au sein de chaque pays d’autre part…..

Un Africain moyen consomme deux fois moins qu’un Asiatique, quatre fois moins qu’un Latino- Américain, huit fois moins qu’un Européen (dix fois en excluant la Russie et la Turquie), et seize fois moins qu’un Nord-Américain……

Par ailleurs, un Africain faisant partie du quart des Africains les plus riches consomme plus de quatre fois plus qu’un Africain faisant partie du quart des plus pauvres. Ce même rapport est inférieur en Amérique latine et en Europe, et il est encore bien moindre (moins de trois) en Asie. Le dixième des Africains les plus riches consomme environ quatorze fois plus que le dixième des plus pauvres. Selon l’indice d’inégalité le plus usuel, à savoir l’indice de Gini, l’Afrique apparaît de loin comme la région la plus inégale (indice de 0.61), proche du niveau qui prévaut pour l’ensemble de la population mondiale (0.64)….. »

Denis Cogneau, L’Afrique des inégalités : où conduit l’histoire,
Coll. CEPREMAP n° 4, Editions Rue d’Ulm/Presses de l’Ecole
normale supérieure, 2007, pp. 11 et 13.