Les lettres de la Cade 2007-2008

L’Afrique des mutations silencieuses

La CADE avait au cours des dernières années consacré ses cycles de conférences-débats au thème de « la marche vers la démocratie », puis de « l’Afrique des jeunes ». Voulant répondre cette fois à ce que nombre d’observateurs attentifs perçoivent, elle a choisi pour thème de son cycle 2007-2008 celui des mutations profondes et silencieuses qui animent l'Afrique. On ne peut en effet négliger l'émergence de phénomènes nouveaux suffisamment perceptibles : au plan intérieur, une volonté affichée, qui commence à être suivie d’effets, de contrôler et mettre fin aux violences et conflits ; la multiplication de mouvements locaux, notamment de jeunes, contestant le gouvernement de potentats ; l'apparition d'efforts redoublés vers une unité plus grande du continent avec l'UA ; au plan extérieur, dans le concert mondial, une nouvelle donne et des luttes d’influence différentes qui, déjà, ne manquent pas d'entraîner des modifications, voire des transformations : l'affirmation d'une politique diplomatique propre, un souci déclaré de solidarité inter-Etats…

On pourrait aisément allonger encore la liste selon la sensibilité de chacun. Mais pour éviter de multiplier trop les lieux d’examen et de débat, la CADE a choisi de retenir ceux qui lui semblaient compter dans le futur et que le « bang » démographique attendu allait sans doute rendre plus aigus. C’est ainsi qu’elle a retenu les aspects suivants :

  • la recherche de la paix intérieure,
  • l'Afrique de l'Unité, - les migrations internes et l'urbanisation,
  • les positions vis à vis des nouvelles convoitises extérieures,
  • l’inventivité dans la quête d’activités nourricières,
  • la créativité dans l'affirmation culturelle : arts, lettres, musique, médias et rhétorique,
  • l'Afrique face aux blocs mondiaux, et notamment ses rapports avec tous les Etats européens.

Dans l'intérêt des rencontres et en fonction des interventions possibles, un ou deux de ces thèmes pourront être découplés ou au contraire traités ensemble. Le recours à une demi-journée ou une journée entière peut être envisagé en fonction de l'intérêt de partenaires.

  • L'Afrique de la paix: enjeux et servitudes (Lettre n° 103, octobre 2007)
  • L'Afrique de l'unité : défis et moyens (Lettre n° 104, novembre 2007)
  • L'Afrique des migrations internes et de l'urbanisation (Lettre n° 105, décembre 2007)
  • L'Union Africaine, 5 ans après (Lettre n° 106, janvier 2008)
  • L'Afrique des convoitises (Lettre n° 107, février 2008)
  • L'Afrique de l'inventivité (Lettre n° 108, mars 2008)
  • Le "Dire" africain. Le rôle de l'expression littéraire dans la réflexion sur le développement (Lettre n° 109, avril 2008)
  • La coopération sino-africaine : partenariat équitable ou exploitation ? (Lettre n° 112, juillet 2008)

Hors cycle

  • Valorisation de l'exposition quand l'Afrique s'éveillera (Lettre n° 102, septembre 2007)
  • L'Afrique au coeur de l'Humanisme : tradition et modernité de la Confrérie des Chasseurs et de la Charte du Mandé (Lettre n° 110, mai 2008)
  • Quand l'Afrique s'éveillera (Lettre n° 111, juin 2008)
  • La place des femmes dans les sociétés africaines (Lettre n° 113, septembre 2008)