Un exemple de partenariat original Europe-Afrique dans le domaine de la santé publique

La  Terre : l'Europe et l'Afrique

 Lancé en 2003 par le Parlement européen et le Conseil des Ministres, le « Partenariat pour les essais cliniques entre pays européens et pays en développement » est un des instruments européens mis en oeuvre pour lutter contre le sida, le paludisme et la tuberculose. Il apporte une aide à la formation et à la recherche tournées vers le développement de médicaments et de traitements, avec des bénéfices pour les deux parties. En Afrique du Sud où les adolescents sont tenus à l'écart des essais cliniques sur le sida, le projet a consisté à élucider les facteurs à l'origine de cette pratique et à créer et équiper six Centres de recherche sur leur vaccination.

Ce programme concerne 16 pays européens – dont deux, Norvège et Suisse, ne font pas partie de l'Union Européenne – et 29 pays de l'Afrique subsaharienne. Il aide 148 institutions publiques africaines et 42 européennes engagées dans des projets communs conduits dans 62 % des cas par des chercheurs africains. En termes de financement, aux 400 millions € d'origine publique européenne – dont la moitié en provenance des Etats membres – s'ajoutent 65 millions € apportés par le secteur privé, les ONG et des organisations caritatives. A ce jour 188 projets ont vu le jour.

Cette initiative, appelée à connaître prochainement une deuxième phase, renforce la capacité de recherche conjointe Nord-Sud dans un domaine phare – la santé publique – des Objectifs Millénaires pour le Développement.

Jean-Loïc Baudet