Billet Europe-Afrique 103

Contribution de l'Union Européenne à la paix au Darfour

Le scandale du Darfour a trop duré dans l’indifférence internationale. Il constitue en outre une menace pour la sécurité des pays voisins, Tchad et Centrafrique. Dans ces deux pays des troubles liés à la situation au Darfour ont engendré pour les populations concernées un climat d’instabilité et des violences qui risquent de s’amplifier et de gagner du terrain de proche en proche.

Il est devenu urgent de contenir ce risque et de sécuriser ces populations. C’est à cette fin que l’Union Européenne vient de décider ce 15 octobre à Luxembourg la constitution d’une force qui se déploiera dans ces deux pays et protègera de la contagion de la violence des populations qui ont trop souffert de la détérioration de la situation au Darfour.

La mission d’un an de cette force baptisée Eufor Tchad-RCA a été approuvée par le Conseil de Sécurité de l’ONU le 25 septembre dernier. La dite force sera composée de 3.000 hommes dont la moitié fournie par la France et un fort contingent par l’Irlande. Il s’y adjoindra 300 policiers de l’ONU. L’opération sera dirigée par un général irlandais et commandée sur place par un général français. La force européenne, dont le coût avoisine 100 millions d’euros, est à mettre en parallèle avec celle placée sous l’autorité de l’UA et de l’ONU qui devrait rétablir la sécurité au Darfour d’ici la fin de l’année.

Jean-Loïc Baudet