Le Mali!

 

L'intervention de l'armée française du 10 janvier 2013 est acclamée par la quasi-totalité du peuple malien, à l'intérieur du pays, du nord au sud.

De par le monde, plusieurs manifestations et marches témoignent de la gratitude de la diaspora malienne à la France.

Une action d'autant plus saluée que le Mali a été le seul pays d’Afrique où on a critiqué l’intervention française en Libye. La France de Nicolas Sarkozy avait aussi été accusée de soutenir le Mouvement de libération de l’Azawad (MNLA), créé en décembre 2011.

Le défi actuel du Mali, de ses autorités, de ses populations comme de son armée, c’est de construire une paix durable en réintégrant la communauté touareg dans la communauté nationale et en remettant sur pied l’Etat et la démocratie au Mali, avec le soutien de la communauté internationale.

La tâche de l’armée malienne reste essentielle : elle devra poursuivre la reconquête de la totalité du territoire national et s’opposer aux velléités de vengeance et de règlements de comptes.

Par son action, François Hollande invite la France, l’Europe et la Communauté internationale à redéfinir leurs rapports avec l’Afrique et les Africains. Les Maliens, les Africains et les Français font la guerre, mais seuls les Maliens construiront la Paix.

La CADE