Des nouvelles de Doriano-Boris Pougaza

Dans la rubrique « Regards sur la Science et la Technologie », de son numéro 141, daté de mai 2011, La Lettre de la CADE avait publié un article intitulé Les promesses d’un jeune mathématicien centrafricain. Doriano-Boris Pougaza terminait alors sa troisième et dernière année de thèse au sein du Laboratoire des Signaux et Systèmes (CNRS/Supélec/ Université Paris-Sud 11), celui-ci s’intéressant plus particulièrement à la tomographie qui, rappelons-le, est une technologie utilisée dans le secteur médical mais également en géophysique et dans le domaine des matériaux. Le 16 décembre dernier, celui-ci a soutenu brillamment sa thèse obtenant non seulement la mention très honorable mais aussi les félicitations du jury.

Aujourd’hui, cet étudiant centrafricain poursuit des études post-doctorales, dans le cadre d’un contrat d’un an, renouvelable, au sein du groupe « Signal » du Laboratoire de l’Intégration du Matériau au Système (IMS) de l’ENSEIRB-MATMECA qui est l’une des 6 écoles d’ingénieurs publiques de l’Institut Polytechnique (IPB) de Bordeaux. Parallèlement, Doriano- Boris Pougaza a toujours l’idée de développer un projet de télémédecine dans son pays. Ainsi il a été invité par l’entreprise Google à participer aux discussions lors d’un forum organisé à San Francisco en début d’année. « Ce projet me tient d’autant plus à coeur qu’il concerne le domaine de la santé publique. Or l’Afrique, du moins pour la plupart des pays qu’elle abrite, connaît un retard significatif dans ce domaine », rappelle-t-il. Un projet qu’il pourrait être amené à finaliser bientôt dans un institut de recherche au Canada ou aux Etats-Unis.■

J.-F. D.

 Contact : Doriano-Boris Pougaza

 Email : pougaza@gmail.com