des échanges stimulants pour le travail de la Cade

Le Comité d’Orientation Stratégique de la CADE s’est réuni à l’hôtel régional de la Région Île-de- France en présence de 14 membres extérieurs du comité et de 7 membres de la Cade qui ont travaillé pendant trois heures sans discontinuer. Les acteurs impliqués par le travail de la Cade s’y sont miraculeusement trouvés représentés : Subsahariens et Européens, milieux associatif, public et journalistique, universitaire et éducatif Et une présence féminine dynamique nous a permis d’analyser représentations et idées reçues sur le sous-continent nous renvoyant aux origines de la Cade. Ont été analysés l’évolution de l’Afrique dans le contexte de la mondialisation, les dynamiques du dedans permettant d’anticiper l’avenir, les rapports Nord-Sud et françafricains, la manière d’influencer les représentations européennes et de mieux valoriser le travail entrepris par la Cade. Une multiplicité de points de vue se sont exprimés. La société civile, la question des élites et du politique ont été largement abordées ainsi que la mondialisation, la question démocratique, l’enclavement, les bégaiements de l’humanitaire, l’éveil de la citoyenneté, la mobilité des humains. L’action de la Cade en direction de nouveaux publics et la difficulté à faire bouger une vision passéiste au niveau politique sont retenues comme des enjeux essentiels pour l’avenir. La richesse des échanges nous permet d’anticiper la prochaine réunion comme très stimulante pour notre action.■

Georges Courade