Création du COS

La création d'un Comité d'orientation stratégique répond à un quadruple besoin :

  • associer au travail de la CADE des personnes qualifiées mais peu disponibles qui partagent les valeurs et l'engagement de la CADE et sont en état d'élargir et de diversifier le réseau des amis et partenaires de la CADE prêts à participer à son action en faveur d’une image positive de l’Afrique
  • ouvrir le champ d'investigation de la CADE sur les questions que vivent et se posent des personnalités engagées, à un titre ou à un autre, dans les relations franco-africaines ;
  • élargir et soutenir la diffusion des idées développées au sein de la Cade dans le milieu de l’aide publique et associative, dans les médias, l’Education Nationale et la diaspora
  • faire réfléchir ensemble des personnalités d'horizon divers sur une vision prospective de l'Afrique

La création d'un Comité d'orientation stratégique pose trois catégories de problèmes : rôle, composition et articulation avec les organes et les activités de la CADE

1. Rôle

  • faire des propositions sur le choix des thèmes à traiter avec les personnes ressources correspondantes et les modes d'expression à développer pour accroître l'audience de la CADE et sur des modalités indépendantes de valorisation médiatique des interventions de la Cade
  • positionner la réflexion de la CADE sur l'avenir à long terme de l'Afrique
  • évaluer les actions de la CADE pour fournir à son Conseil d'administration des contributions à ses décisions.

2. Composition

Elle doit être variable pour intégrer des personnalités intéressées nouvelles et diversifier notre réseau. Le chiffre de 10 paraît optimal mais, étant donné les multiples engagements des personnalités retenues, il est réaliste de s'assurer le concours d'une vingtaine de personnes. Il s’agit aussi de coopter des personnalités appartenant à des générations qui n’ont pas servi dans un contexte colonial.

Dans le choix des membres du Comité

  • veiller à ne retenir que des personnalités proches d'elle par leurs engagements
  • faire attention à la diversité des profils et des engagements (acteurs sociaux –publics, associatifs et privés – et milieu des chercheurs et universitaires)
  • faire sa place à des personnalités africaines.

3. Articulation avec les organes et les activités de la CADE

  • le Comité d'orientation stratégique est un organe de consultation qui dépend du Conseil d'administration. Ce dernier en fixe les dates de réunion et l'ordre du jour sur proposition du secrétariat du comité.
  • son activité est liée aux temps forts de la CADE. Il est envisagé deux réunions par an, à tenir en présence de deux ou trois administrateurs de la CADE:
  • une réunion, avant le Conseil d'administration et l'Assemblée générale annuelle, de préparation des choix d'orientation
  • une réunion de fin d'année pour élargir et réajuster la réflexion de la CADE sur l'avenir à long terme de l’Afrique au vu des informations nouvelles sur le continent et les inflexions de la politique européenne d’aide et de solidarité internationale à son endroit.

Composition du COS

Au titre de La Cade:

  • Jean-Loïc Baudet, président de la Cade,
  • Michel Levallois, président d'honneur de la Cade,
  • Georges Courade, vice-président de la Cade,
  • Philippe Mathieu, trésorier de la Cade.

Au titre extérieur (information à venir):

Réunions du COS

Depuis sa création le COS s'est réuni à trois reprises.

La Lettre de la Cade a rendu compte de ces réunions dans les n°s 117, 122, 127.