Appel pour une République multiculturelle et postraciale

Revue Respect
Revue Respect

Les promoteurs de l’Appel pour une République multiculturelle et postraciale avaient convié leurs amis, le 27 janvier, au Cercle républicain de l’avenue de l’Opéra, ce haut lieu de la vie politique française, pour présenter leur « Appel » et les 100 propositions pluricitoyennes qui les accompagnent. Nous avons donc fait connaissance avec ce mouvement citoyen, dont le périodique Respect-mag urbain, social et métissé s’est fait l’initiateur et le support et qui réunit des historiens, des sociologues, des écrivains, des responsables du monde associatif autour de Lilian Thuram, « le joueur philosophe », figure emblématique de ce mouvement. Ils ont élaboré une centaine de propositions qu’ils appellent pluricitoyennes de nature à réconcilier la France avec son passé, sa diversité et à dépasser ses fractures postcoloniales. Elles se présentent autour de dix axes : réconcilier l’identité républicaine et la pluralité, redynamiser la démocratie, mener une action positive pour une égalité réelle, combattre les discriminations sexistes, changer les représentations, faire l’égalité par l’école, retisser les solidarités et promouvoir la mixité, accompagner les projets et l’innovation, renouveler la relation avec les départements et territoires d’Amérique, des Océans Indien et Pacifique. Saluons ces initiatives qui se veulent républicaines sans aucune ambiguïté et dans lesquelles, en particulier celles relatives au changement des représentations, la CADE peut voir une justification de son travail « pour un autre regard sur l’Afrique et les Africains » et la confirmation de sa décision d’y associer les Africains de la diaspora. ■

Michel Levallois