COLLOQUE : "La famille, le mariage et la vie de couple en occident et en Afrique aujoud'hui "

L'harmattan

COLLOQUE ORGANISE PAR LES EDITIONS L’HARMATTAN

« LA FAMILLE, LE MARIAGE ET LA VIE DE COUPLE EN OCCIDENT ET EN AFRIQUE AUJOURD'HUI »
SAMEDI 22 ET DIMANCHE 23 MAI 2010
AU FORUM LE LUCERNAIRE
53, Rue Notre-Dame-des-Champs- 75006 PARIS
Métro Notre-Dame-des-Champs Ligne 12
DE 9H30 A 14H30

En cette première décennie du vingt-unième siècle commençant, la famille qui a jusqu’ici joué un rôle primordial en tant que cellule fondamentale de toutes nos sociétés, est mise à mal. Des valeurs qui ont beaucoup à voir avec les droits de la personne connaissent leur expression exponentielle au point de friser l’individualisme, voire l’égoïsme qui fuit ou refuse la rencontre exigeante de l’altérité féconde. Le malaise et la difficulté d’entrer en relation dans le respect des différences de genre, des trajectoires personnelles rendent de plus en plus difficiles et problématiques, mais néanmoins encore possibles, des projets de vie en couple des hommes et des femmes épanouis, libres et responsables. C’est dire que la structure familiale d’une part et l’institution du mariage connues jusqu’ici sont fondamentalement mises en question, voire épousent déjà plusieurs configurations qui donnent à voir des manières inédites de venir et d’être au monde tant les nouvelles biotechnologies modifient et modulent la conscience de l’homme et de la femme modernes. Le rapport au corps de l’homme, de la femme est de plus en plus problématique.

Les sciences sociales théoriques et pratiques (la sociologie, la psychologie, l’histoire, l’anthropologie…) rendent compte de cet état de fait et de situations où la maternité et la paternité, la féminité et la masculinité se télescopent tant et si mal que l’homme et la femme, l’enfant et l’adulte, le père et la fille, la mère et le fils sont dans une quête effrénée de leur véritable identité. Le rapport au temps est éclaté, et éclatées sont devenues des identités, des mémoires, des histoires personnelles auxquelles échappent de véritables ancrages socio-culturels et politiques tant nos concitoyens donnent spontanément libre cours à des replis identitaires, mettant à mal la conscience d’appartenir à une même nation, une même histoire et à un même destin. Des pratiques considérées marginales jusqu’ici acquièrent droit de cité : la polygamie appelant la polyandrie, l’hétérosexualité est concurrencée par l’homosexualité. L’Eglise jadis considérée comme autorité morale est de plus en plus indexée voire accusée soit de laxisme, soit de rigorisme archaïque.

Dans ce contexte, les éditions l’Harmattan vous invitent à participer à ce colloque qui a pour objectif de faire dialoguer des interlocuteurs, chercheurs, enseignants et témoins de nos pratiques sociales qui ressortissent à différentes expériences personnelles, familiales, conjugales ou socio-professionnelles.

Ce colloque se déroulera les 22 et 23 Mai 2010 au Forum le Lucernaire sis au 53,Rue Notre-Dame-des-Champs-75006 Paris-Métro Notre-Dame-des-Champs Ligne 12.
Contact : Tél : 01 40 46 79 19 ou Port : 06 10 33 02 04

Courriel: maf.harmattan@free.fr

Revenir