Programme 2006

                                                       

 

        Une série de  rencontres-débat traditionnels sur un thème central :

                            «la marche de l’Afrique vers la démocratie»

 

 

 

Au travers d’une demi douzaine de rencontres-débat qui se sont déroulées de février à juin 2006, il s’agit de suivre l’évolution de l’organisation sociale et l’émergence du concept de démocratie,  depuis l’Afrique pré-coloniale, à travers l’Etat colonial, les dictatures post-coloniales, la naissance des sociétés civiles

Ce parcours historique a voulu croiser les dimensions suivantes :

-       formes de l’organisation politique-étatique,

-       organisations territoriales, nationales, régionales, continentales,

-        réalités économiques et sociales au niveau des villages,

-        l’explosion démographique et l’organisation.

 

Pour aussi ardu qu’il soit, l’abord de ce thème répond à une actualité renouvelée, au moment où les relations avec l’Afrique sont en cours de repositionnement alors que continue de s’aiguiser  le dédain que les « grands » affichent pour ce continent.

Il est de l’ambition constante de la CADE de s’opposer à un discours misérabiliste concernant ceux qui ont été victimes surtout d’une maltraitance dans le concert de l’histoire et du commerce mondial ; d’autant qu’ils continuent de montrer qu’ils ne manquent ni de ressources, ni de patience, même si celle-ci commence à s’émousser.

 

Dans une approche qui se veut plus fondamentale que d’habitude, on a choisi de traiter le thème général de l’organisation des pouvoirs et son évolution vers un éventuel élan démocratique mondial sur une dimension historique longue et d’y consacrer pour ce faire le nombre de rencontres qui convient (une demi-douzaine, couvrant pratiquement la moitié de l’année).

 

Dans un souci d’y associer les générations montantes, et de bénéficier de moyens accrus, la préparation de ces rencontres  s’est appuyée sur le concours, en partenariat, d’étudiants de  Sciences Po, et de Paris 2.

 

Le cycle a été précédé le 7 Décembre 2005 par une journée organisée par la CADE pour son dixième anniversaire, sur le thème souvent éludé des « images d’Epinal » attachées à l’Afrique et à sa trajectoire.

 

 

 

 


 

Programme :

(indicatif des rencontres-débat, et suggestions de quelques thèmes)

 

 

1-Royaumes et Empires africains, un héritage toujours vivant

M’Bokolo, Coquery-Vidrovitch, Claude Hélène Perrot,

  

Règles communautaires et organisation pré-coloniale des pouvoirs, la « démocratie du manguier », les regroupements et le partage des pouvoirs, leur dévolution, les grands empires, la lutte contre la traite,   

 

2- l’organisation coloniale : de l’administration directe à la représentation politique

  Boiley (Paris I), J.Clauzel…

 

Le rôle des frontières, le travail de l’Administration, les contradictions de la République, de l’abolition de l’esclavage et du travail obligatoire aux premières expériences électives, le discours de Brazzaville et la préparation à l’ « émancipation »

 

3- Des « soleils des indépendances » au crépuscule des dictatures

    J.P.Raison, S. Hessel,…

 

La fragmentation géopolitique, mais la montée des 15 glorieuses/lumineuses (jusqu’aux années 75), la démocratie par le progrès (école, dispensaire), parti unique et dictature au village, la mise sous tutelle par les Institutions Financières internationales, corruption et repli de l’Etat…,

 

4-La  « gésine » de l’Afrique moderne : de la démocratie formelle à la démocratie réelle

    J.F.Bayard, Banegas

 

Le débat entre démocratie formelle des procédures et celle de la participation des populations. Le grand dégel et les conférences nationales ; l’éclosion de la société civile, la montée des solidarités internationales, la médiatisation globale, les Etats mis « sous opprobres », quelles démocraties réelles ? 

 

 5-Des exemples concrets: Afrique du Sud, Tanzanie, Mali,

Benoit Antheaume, Doumbi-Fakoly, Mohammed Saleh

 

Présentation des expériences historiques et état des contradictions actuelles : paix civile, accès au minimum d’activités et de services économiques, droits de l’homme et d’expression…     

 

 

 

 

Le cycle a été suivi d'une présentation de l'Afrique des idées reçues par Georges Courade, J.-C. Bruneua, M.-A. Pérouse de Montclos
La fin de l'année est consacrée à l'entreprise en Afrique, 2 rencontres-débats préparées par Pierre Croze
Au mois de novembre , la journée du 9 sera consacrée à l'étude prospective des relations de partenariat avec l’Europe  à l'horizon 2015 du point de vue économique et à l'horizon 2030-2035 de façon générale
La dernière rencontre de l'année amorcera le thème du début 2007  «les jeunes Africains» en commençant par parler des juenes Français d'origine africaine